29 septembre 2007

Projeté dans le futur

Ces objets que vous voyez sur la photo ci-contre ne sont pas ce qu'ils semblent être...
En effet, vous avez devant les yeux ce qui va faire passer votre dernier portable pour un gadget anachronique puisque cette technologie permet de virtualiser tous les périphériques en les projetant sur une surface plane :





Source : Slightlywarped

Recyclage design

Si vous ne savez plus comment recycler vos innombrables détritus, voici une idée absolument géniale de 2 artistes anglais très inspirés, Tim Noble et Sue Webster.
Ces derniers ont tout "simplement" décidés de créer leurs oeuvres en partant d'amoncellements d'ordures à priori anodines et sans intérêt, qui, une fois éclairée sous un certain angle, prennent vie :






Source : W3SH

25 septembre 2007

Eco-Clubs

Une boîte de nuit traditionnelle, avec un bon gros sound-system et ses lightshows en fonction environ 3X par semaine, consomme 150 fois + d'énergie/an qu'une famille composée de quatre personnes, selon Enviu, une organisation à but non lucratif environnementale.

Un groupe de recherche Hollandais vient de finaliser les plans de ce qui sera le premier éco-club du monde, qui emploiera les jeux de jambes de ses danseurs pour créer de l'énergie.
Quand les clubbers piétineront avec ferveur le dancefloor (dalles à ressort), ce dernier s'enfoncera d' environ 2 centimètres et activera un volant, qui capturera l'énergie cinétique pour la transformer ensuite en électricité, le but final étant de produire assez d'énergie pour alimenter les ressources entières du club.

Une 1ère version a été testée, celle-ci parvenant à illuminer les dalles de verre qui composent la piste de danse, toutes éclairées par des LED de 11W chacune.

Le plancher est encore au stade de prototype, mais Enviu a déjà signé un contrat pour l'installation d'un club à Rotterdam, reste encore à peaufiner le concept mais c'est un premier pas vers les éco-clubs de demain.

A quand la boite qui rémunère ses clients ?


Source : Popular Mechanics

Les frères Aires Mateus

C'est à ces deux architectes portugais que l'on doit cette fabuleuse villa, plantée là, au milieu de nulle part, le long de la côte d'Alentejo, au Portugal.
"Posée" sur une arête à flanc de colline, celle-ci, formant un carré parfait et immaculé, et malgré son architecture résolument contemporaine, ne dénote pourtant pas avec les maisons ancestrales voisines.
Ce qui fait réellement sa différence réside dans la dualité de ses modes de conception, puisque cette demeure peut à la fois, grâce à ses deux immenses panneaux coulissants de bois, s'ouvrir totalement au paysage environnant, laissant alors la lumière noyer son intérieur, mais également sombrer dans l'introspection totale grâce à son agencement particulier.

L' élément impondérable de cet agencement est un patio, véritable coeur de la maison, d'une inspiration architecturale résolument méditerranéenne, totalement fermé sur lui-même, s'ouvrant uniquement vers le sud. La lumière ainsi déviée, envahit alors l'intérieur d'un blanc éclatant pour ensuite illuminer l'ensemble des pièces.












Source : Arkinetia

BLU anime les murs

Voici un artiste peintre nommé BLU qui se démarque de ses contemporains par le biais de son art franchement original. En effet, celui-ci peint ses oeuvres sur des murs, pour en faire ensuite des animations. Voyez plutôt :

24 septembre 2007

Ca te fera les cuisses !

Après le château d'eau, dont je vous avez parlé récemment, voici le silo retapé comme il se doit pour former un véritable "petit" nid d'aigle" (320m²) perché à 35m tout de même.
On doit cette idée pas banale à deux architectes tchèques, Tomáš Pejpek, Szymon Rozwałka, qui ont donc décidé d'utiliser un silo à grains désaffecté pour "poser" leur appartement au dernier étage.
Vue imprenable en perspective, mais point d'ascenseur à priori, il faudra donc penser à éviter d'inviter mamie et ses copines, la quinzaine de paliers, risquant, sans vilains jeu de mots, de les refroidir rapidement...






DOUBLE BANG

Le mur du son, tout le monde connaît pour avoir déjà entendu un avion faire un gros BANG !
En réalité, ce que l'on appelle le mur du son se produit lorsqu'un mobile (avion de chasse par exemple) se déplace à une vitesse supérieure (ou égale) à la vitesse du son dans l'air, ce qui engendre une onde de choc que l'on perçoit alors sous forme d'explosion diffuse.
Mais que se passe t-il réellement là haut lorsque ces pilotes passe ce "mur" ?







Avant / Après

Le Monde est entrain de changer, c'est un fait. Même les plus réfractaires à l'écologie, au développement durable et à tout autre moyen que l'on se donne pour essayer de changer la donne, n'ont d'autres choix que de se rendre à l'évidence, toute notre biosphère se modifie, petit à petit pour donner naissance à une planète que l'on ne connait pas encore, accompagnée de ses bouleversements climatiques, ses catastrophes en série ainsi que la mutation ou simplement l'extinction d'une grande partie de ses espèces, entrainant dans son sillage toutes les autres à plus ou moins longue échéance.
Nous avons mis le doigt dans un engrenage que l'on ne maîtrise absolument pas...
Je dresse là un tableau bien noir me direz-vous ?
Voyez plutôt ces images qui, elles, ne mentent jamais.

Voici un petit récapilatif, loin d'être exhaustif, des divers bouleversements que la Planète subit :


...et voici ses conséquences directes :






21 septembre 2007

Carrément cintré...

Le tout récent diplômé Simon Daniel-Brown de l'université de Northumbria, a reçu le 2007 RSA Wired Award pour son projet mettant en scène un objet central : le cintre.
Simon, débordant d'ingéniosité et d'imagination, a donc créé ce concept d'assise publique constituée d'éléments en forme de cintres, liés autour d'un axe tubulaire et formant ainsi un élément design et sûrement très confortable grâce à la flexibilité de ceux-ci.




Source : Core77Design

Spinning around

Voilà ce qui arrive quand on laisse un boomerang à un "scientifique" (Eric Darnell, concepteur de boomerangs...), il vous accroche des LEDs dessus (indispensables LEDs...) et vous prends de jolis clichés de nuits de ses élucubrations...mais c'est beau !





Source : Popular Mechanics